Un documentaire époustouflant à voir absolument sur Arte !

L’art gothique n’a pas encore révé­lé tous ses secrets. Ce film suit le tra­vail d’une nou­velle géné­ra­tion de cher­cheurs et nous entraîne dans les recoins inac­ces­sibles des plus belles cathé­drales fran­çaises.

Véri­table révo­lu­tion archi­tec­tu­rale, les cathé­drales, nées au milieu du XIIe siècle, ont pro­fon­dé­ment trans­for­mé le pay­sage fran­çais, et per­mis aux bâtis­seurs de satis­faire leur quête de lumière et de gigan­tisme. On les résume sou­vent à l’arc bri­sé, à la voûte d’o­gives et à l’arc-bou­tant. Or, des décou­vertes récentes ont dévoi­lé une réa­li­té plus com­plexe. Les arcs-bou­tants de Noyon ne furent ajou­tés qu’a­près coup, en revanche, à Paris, ils appa­rurent plus tôt qu’on ne l’af­fir­mait, dès le XIIe siècle. Scru­tant la pierre, le vitrail et le fer, une nou­velle géné­ra­tion de cher­cheurs est sur le point de réécrire l’his­toire des cathé­drales.
Peu de témoi­gnages sub­sistent sur ces éblouis­sants édi­fices. Les spé­cia­listes, géo­logues et archéo­logues, doivent donc les décryp­ter. Récem­ment, ils ont pu numé­ri­ser des monu­ments au laser et les recons­ti­tuer en 3D, accé­dant ain­si à des don­nées pré­cises. Celles-ci ont révé­lé des élé­ments trou­blants : ano­ma­lies archi­tec­tu­rales, arcs-bou­tants mal pla­cés… Par ailleurs, les tra­vaux de res­tau­ra­tion entre­pris à Chartres ont abou­ti à de sur­pre­nantes décou­vertes sur les maté­riaux et les tech­niques de construc­tion. À l’aide d’in­ter­views de spé­cia­listes et d’i­mages de syn­thèse, ce docu­men­taire fait le point sur ces avan­cées et retrace aus­si le tra­vail des arti­sans, long­temps res­tés dans l’ombre des maîtres d’oeuvre et des com­man­di­taires. Che­min fai­sant, on visite les hau­teurs et les recoins les plus inac­ces­sibles des grandes cathé­drales de France (à Paris, Beau­vais, Amiens, Noyon et Chartres), défiant les lois de la pesan­teur.

Same­di, 23 avril 2011 à 20:40
Redif­fu­sions : 27.04.2011 à 10:00 et 30.04.2011 à 14:30

ARTE F © Mark Bussell
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.