Cahors

Saint-Etienne de Cahors

Fiche d’identité

Région : Midi-Pyrénées.

Titre : Cathédrale.

Époque : XIe-XVe.

Style : Roman et Gothique.

Langues : FR, GB.

Guides : 4.

Ouvert depuis : 2008

La cathédrale Saint-Etienne de Cahors fut érigée sur les ruines d’une cathédrale élevée au VIIe siècle par saint Didier. Elle fut commencée au XIe siècle et achevée vers 1135. De la façade du XIIe siècle, il reste notamment un portail qui est décoré au tympan d’une Ascension et de scènes de la vie de saint Etienne (au XIIIe siècle, ce portail a été inséré dans le flanc nord de la cathédrale). Le portail sud, créé vers 1130, offre un décor trilobé très original avec des arcs outrepassés. La cathédrale comprend une nef unique (caractéristique qui sera reprise dans le gothique méridional), sans bas-côtés ni transept, à deux travées. Un narthex très surélevé précède la nef. On y trouve une fresque du XIVe siècle consacrée au péché originel. L’originalité de Saint-Etienne de Cahors réside dans son architecture à coupoles. Au dessus des deux travées, se trouvent deux immenses coupoles de 18 mètres de diamètre et dont la clef de voûte s’élève à 32 mètres (Cahors n’est, sur ce point, dépassé que par Sainte-Sophie de Constantinople). Seule la peinture de la première coupole a été sauvée. Elle représente le martyr de saint Etienne et huit prophètes se regardant deux à deux. La nef s’ouvre sur un choeur gothique largement inondé de lumière grâce à la présence de nombreuses baies.

Bon à savoir…

Moyens de transport

Cahors est facilement accessible par le train depuis Paris (direct à partir de la gare d’Austerlitz) ou Toulouse. Compter entre 5h et 5h30 de trajet depuis Paris, environ une heure depuis Toulouse.

Il est aussi possible de se rendre à Cahors par l’A 20, qui dessert directement la préfecture du Lot.
Il n’est pas forcément indispensable que les guides disposent d’une voiture, sauf, éventuellement, pour le jour de relâche. Pour celui-ci, et selon leur destination, les guides peuvent d’ailleurs utiliser les différents bus, au départ de la gare routière, qui assurent la liaison avec de nombreuses localités dans le département.

Formation

– Pour préparer sa visite, il est possible de consulter le site web www.mairie-cahors.fr > Consulter ensuite la rubrique « Inventaire » puis cliquer sur « Cathédrale St-Etienne ». Contient un historique détaillé, ainsi qu’une bibliographie bien fournie et de nombreuses illustrations.
– Sur place, la formation est assurée par les membres de l’équipe paroissiale
De plus, dans le colis de communauté, les guides trouveront une copie de l’ouvrage de référence sur la cathédrale St-Etienne : Cahors, la cathédrale, image du patrimoine, publié par les Bâtiments de France et épuisé en librairie, ainsi que différents articles.

Remarques

– Etape sur les chemins de St-Jacques, d’où le passage de nombreux pèlerins.
– Messe quotidienne à 18h en semaine ; à 11h le dimanche.
– Sur place, à ne pas rater, le fameux Pont Valentré, la Tour des Pendus, la Barbacane, le Tour Jean XXII.
– Nombreuses possibilités de promenades dans le département : Figeac, Rocamadour, Castelnau-Bretenoux, Carennac, château du Montal, vallées du Lot et du Célé, vallée de la Dordogne, gouffre de Padirac, grotte de Pech-Merle, St-Cirq-Lapopie…

–  Autres communautés Casa dans la région : Toulouse (1h20 en voiture ou 1h en train) ; Conques (2h en voiture) ; Albi (1h45 en voiture) ; Rodez (2h en voiture) ; Beaulieu sur Dordogne (1h45 en voiture).

Apprendre à connaître le site…

Ci-joint le document permettant d’avoir les premières connaissances sur le site :
Découvrir Cahors