Saint-Ursanne

Saint-Ursanne

Fiche d’i­den­ti­té

Pays : Suisse

Can­ton : Jura

Titre : col­lé­giale

Époque : à par­tir du XIIe

Styles : roman et gothique

Langues : FR, ALL

Guides : 2 ou 3

Ouvert en : 2020

Le 20 décembre 620 mou­rait saint Ursanne. Moine irlan­dais dis­ciple de saint Colom­ban, il l’avait sui­vi dans ses périples, mais quand les moines durent quit­ter Luxeuil, il s’enfonça dans la soli­tude du Jura et vécut dans une grotte proche de l’actuel vil­lage. Évi­dem­ment, il ne reste pas seul très long­temps car sa répu­ta­tion de sain­te­té lui attire des dis­ciples… et en 2020, la petite cité de Saint-Ursanne fête le 1600e anni­ver­saire de son saint épo­nyme.

Construite il y a plus de 800 ans, la col­lé­giale a subi d’importants tra­vaux de trans­for­ma­tion au cours du XIVe et du XVIIe siècle. Elle réunit ain­si des traits archi­tec­tu­raux du roman tar­dif bour­gui­gnon, du début du style gothique et du style baroque.
Son por­tail sud riche­ment sculp­té sera très cer­tai­ne­ment le point d’orgue de vos visites.
Son cloître gothique vous offri­ra un espace de paix et de médi­ta­tion.

Vous grim­pe­rez aus­si les 180 marches qui mènent à l’ermitage du saint, vous appren­drez par la même occa­sion com­ment trans­for­mer un ours glou­ton en bon com­pa­gnon, et puis vous vivrez au rythme des ani­ma­tions qui ponc­tuent ce jubi­lé dans cette petite cité ancienne bien gar­dée par ses trois portes et reliée au monde par le pont Saint-Jean Népo­mu­cène, gar­dien des ponts.

Saint-Ursanne est encore en pays fran­co­phone, cepen­dant vous enten­drez par­ler alle­mand à tous les coins de rue. Avis aux ger­ma­nistes !